+ d'infos

Dossier de propositions sur le droit de vote à 16 ans et la participation des jeunes à la vie publique

Durant le mandat 2013-2015, la CdJ Vaud a essentiellement souhaité travailler sur la thématique de la participation des jeunes à la vie politique et citoyenne. Pour cela, elle a consulté, dans un premier temps, différentes publications et observations faites à ce sujet. Dans un second temps, elle a souhaité agir en organisant une séance plénière publique réunissant des jeunes engagés, ou non, provenant de tout le canton et âgés de 14 à 20 ans qui s’est tenue le 24 novembre 2014 à l’aula du Palais de Rumine à Lausanne.

Les constats tirés avec les jeunes sont qu’il faut tout d’abord encourager la participation des jeunes en encourageant les communes et les écoles à mettre en place des instances qui permettent l’éveil à la participation citoyenne (Conseils des élèves, parlements de jeunes, activités participatives…), mais aussi agir en soutenant des projets tels qu’Easyvote, avec lequel la CdJ Vaud entretient un partenariat depuis juillet 2014. Finalement, les jeunes réunis ce jour-là ont soutenu l’abaissement de l’âge du droit de vote à 16 ans, proposé préalablement par la CdJ Vaud.

Les propositions mentionnées ci-dessus ont fait l’objet d’un dossier qui a été transmis au Conseil d’Etat vaudois en avril 2015. Vous pourrez trouver ici le dossier participation.

Partager cette page

Prise de position sur la loi sur la Protection des mineurs

La CdJ Vaud a pris position dans le cadre d’une consultation sur la révision de la loi sur la protection des mineurs. Globalement en accord avec le projet de loi, la CdJ Vaud a souhaité rendre les autorités attentives au fait que le droit à l’enfant d’être entendu est aussi nécessaire pour sa protection.

La prise de position de la CdJ Vaud à ce sujet est téléchargeable en format pdf.

Partager cette page

Prise de position sur le protocole n°3 de la convention des droits de l’enfant

En avril 2015, la CdJ Vaud s’est positionnée, dans le cadre d’une consultation fédérale, sur la participation de la Suisse au protocole de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Ce protocole permettrait aux enfants, maltraités ou lésés par leurs droits, de déposer des plaintes auprès du Comité des droits de l’enfant, de manière individuelle ou en groupe, et ce, après avoir épuisé toutes les voies de recours dans leur propre pays. Ces plaintes sont nommées « Communications », il s’agit davantage d’un signalement et les suites juridiques ne sont nullement garanties.

Après en avoir discuté en séance plénière, la CdJ Vaud soutient l’adhésion de la Suisse à ce protocole.

La prise de position de la CdJ Vaud à ce sujet est téléchargeable en format pdf.

Partager cette page

Prise de position sur la loi sur l'orientation professionnelle

En janvier 2015, la CdJ Vaud a pris position sur l’avant-projet de la Loi sur l’orientation professionnelle.

Les membres de la CdJ Vaud sont favorables aux propositions d’amélioration de Loi sur l’orientation professionnelle et préconisent une bonne écoute des jeunes, en particulier de ceux et celles en échec ou qui peinent à s’intégrer.

La prise de position de la CdJ Vaud à ce sujet est téléchargeable en format pdf.

Partager cette page

Prise de position sur la modification du Code Civil au sujet de l'adoption

Suite à une consultation, la CdJ Vaud a pris position en février 2014 sur la modification du Code Civil au sujet de l'adoption.

De manière générale, les membres de la CdJ Vaud saluent le projet de révision du droit d'adoption et considèrent que les modifications proposées sont nécessaires et en harmonie avec l'évolution sociale actuelle.

La prise de position de la CdJ Vaud à ce sujet est téléchargeable en format pdf.

 

Partager cette page